Le métier de “PHARMACIEN” naît avec Galeno, II siècle D.C.. Il commence à utiliser compositions d’herbes médicinales et extraits comme médicaments, c’est-à-dire remèdes qui doivent guérir les maladies. Depuis lors, jusque aux premiéres anées du ‘900, le pharmacien a été le “PRÉPARATEUR.” Dans les siécles se développe l’ARS MEDICAMENTARIA, l’art de préparer, en formes actives différentes, le remède apte à une pathologie spécifique. La nature est une source inépuisable de remèdes qui peuvent être extraits soit des plantes, que des minéraux et animaux et le laboratoire devient le lieu ou expérimenter et préparer: la forge.

À partir de les ans 1930, avec l’avènement de l’industrialisation, le rôle du pharmacien comme préparateur devient marginal de plus en plus et prend pied le MÉDICAMENT INDUSTRIEL prêt. Peu de pharmacies maintiennent seulement aujourd’hui vive la tradition du préparateur.

La PHARMACIE FIORENTINI dr. CARLO a preté une attention spéciale à cet aspect fondamental du métier de Pharmacien en conservant le rôle de préparateur et en développant, dans les années, un LABORATOIRE de plus en plus équipé, avec personnel compétent apte à préparer beaucoup de formes pharmaceutiques soit traditionnel (solutions aqueuses, alcoolique et huileuses, capsules, sprays crèmes, pommades, onguents) soient innovative (injectables, collyres et solutions stériles).

Pourquoi nous voulons continuer à préparer le galenique?

L’attention vers le patient unique et ses problèmes, pour tâcher de personnaliser le soin de plus en plus et améliorer la qualité de vie du même.

Nous pouvons travailler sur:

  1. DOSAGE: l’actif doit être dosé de manière différente de ce présent en commerce dans une spécialité médicinale, pour des motifs connexes directement au patient, âge, poids corporel, tolérance individuelle, conditions pathologiques spéciales ou pour des motifs inhérents au début actif (besoin de dosages dégressifs).
  2. MÉDICINAL ORPHELIN: le patient est affecté d’une pathologie qui ne demande pas un actif trouvable dans les spécialités médicinales en commerce.
  3. ALLERGIES OU INTOLÉRANCES À UN ECCIPIENT: le patient est allergique ou intolérant à un eccipient présent dans une spécialité médicinale du commerce.
  4. DIFFÉRENTE FORME PHARMACEUTIQUE: le patient a besoin d’une forme pharmaceutique différent respecft à celle présente dans le commerce comme spécialité médicinale.
  5. AUGMENTER LE COMPLIANCE DU PATIENT: il est nécessaire de réduire le numéro et la fréquence d’administration parce que le patient a plus de pathologies concomitantes. Ceci est possible quand les donnés scientifiques et normatifs n’interdisent pas ou déconseillent l’association de plus de débuts actifs dans la même forme pharmaceutique.
  6. INSTABILITÉ’ CHIMIQUE OU PHYSIQUE D’UN DÉBUT ACTIF: quand un début actif ne peut pas être préparé comme médicament industriel parce qu’instable du point de vue chimique ou physique, nous pouvons préparer une préparation galenique pour le patient qui a besoin de tel actif.
  7. PRÉPARATION VÉTÉRINAIRE: quand un début présent actif en commerce dans une spécialité médicinale déterminée autorisée pour l’usage humain doit être utilisée pour usage vétérinaire avec des dosages et formes pharmaceutiques proportionnées.